ou

Comment puis-je le réaliser?

Voici le patron tel que l'a reconstitué A. Harmand dans son livre "Jeanne d'Arc: son costume, ses armes: essai de reconstitution". La tunique n'est pas très large afin que les armoiries restent bien lisibles. La manche est de forme pagode, et se ferme sur l'arrière du bras.
Tunique_devantTunique_dosTunique_manche

Il peut être simple ou doublé, mais les armoiries doivent toujours être parfaitement conformes. Peu importe le volume du chevalier, les lignes verticales ou horizontales sont d'aplomb, rien n'est déformé une fois le tabard enfilé!

Je me base sur la largeur d'épaule pour agrandir le patron, puis je règle les hauteurs dos et devant en fonction du chevalier. La manche semble arriver sur quelques enluminures en avant de la saignée du coude, vers le poignet.

Et ça donne?

Amaury_face_petite
Une vue d'ensemble du chevalier Amaury de Terreloin. Les armoiries occupent tout le champ à disposition. Elles sont reproduites devant, derrière et sur les bras (sans passer dessous!). Même à cheval, la lecture des armoiries doit rester aisée sans erreur possible.
Amaury_cheval_petite

Les armoiries sur les bras obéissent aux mêmes règles. Pas de déformation!
Olivier_Lauraguais_co_te__petite

Et si les partitions l'exigent, il faudra les faire coïncider devan/dos et épaule afin de respecter le blasonnage. Voici le sire de Lauraguais, qui porte de sable au chef d'argent:
Lauraguais_petite

Ainsi, en toutes circonstances, le chevalier se reconnaît de loin sans erreur possible!